Le piment rouge et les hémorroides : Un mythe exposé sur les épices.


Les aliments épicés sont appréciés par une large partie de la population mondiale, mais à ces aliments, on reproche souvent le fait d'être responsable dans l'apparition de la maladie hémorroïdaire.  
Beaucoup de personnes croient que ce type d'aliments exacerbe les symptômes hémorroïdaires et les empire bien qu'aucune étude épidémiologique n'ait été effectuée, jusqu’ici, à ce sujet pour appuyer cette hypothèse.

Dans cette étude randomisée en double aveugle et contrôlée contre placebo, nous avons étudié les effets d'une dose unique de piment rouge sur les symptômes hémorroïdaires de nos malades choisis.

1.  LA DEMARCHE SUIVIE :

50 patients atteints d'hémorroïdes symptomatiques au 2ème et au 3ième grade ont été choisis au hasard et on leur a demandé de prendre une capsule contenant du piment rouge ou un placebo pendant l'heure du déjeuner, notant cinq symptômes hémorroïdaux (saignement, gonflement, douleur, démangeaison et brûlure) sur une échelle analogique visuelle. 

Après une semaine, le traitement a été administré selon la même méthodologie.

D'autres traitements et aliments potentiellement associés à des symptômes anorectaux ont été interrompus pendant la période d'étude.


2.  RÉSULTATS :

Les patients qui avaient des symptômes hémorroïdaux avant l'étude, l’état de leur hémorroides a resté inchangé pendant les 48 heures après le traitement par le placebo et par le piment rouge, ce dernier ne montrant aucun effet statistiquement significatif.

3.  CONCLUSION :

Il n'y a aucune preuve scientifique qu'un repas épicé à base de piment rouge peut aggraver les symptômes hémorroïdaires. 

Et, par conséquent, il n'y a aucune raison d'empêcher ces patients de profiter occasionnellement d'un plat épicé s'ils le souhaitent.

https://jesoignehemorroides.blogspot.com/

D'autres articles intéressants:







 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire